"L'angle Vivant" LP

by SuperBravo

/
  • Streaming + Download

    Includes high-quality download in MP3, FLAC and more. Paying supporters also get unlimited streaming via the free Bandcamp app.
    Purchasable with gift card

      name your price

     

1.
UN BAISER, UNE BOMBE Un baiser une bombe de ta bouche Explose sur ma bouche En plein jour Alors mes mains blanches Toutes se dérobent La foule de tes hanches Hurlent sous ta robe Un baiser une bombe de ta bouche Explose sur ma bouche En plein jour Nous sommes en amour Des corps sans demain Mêlés au matin Aux corps sans secours Un baiser une bombe de ta bouche Explose sur ma bouche En plein jour La foule disparaît Dans la lumière Le feu embrassé Grésille nos paupières Un baiser une bombe de ta bouche Explose sur ma bouche En plein jour
2.
Pourquoi 03:28
POURQUOI Le monde est sourd, la vie est confuse J’accepte  - tu refuses Pourquoi ? Et puis d’un coup tremble l’avenir Lacéré de souvenirs Pourquoi ? Si l’amour court à travers terre Poursuivons-le  Poursuivons l’amour Et quand nous ouvrirons les yeux  Le monde entier Y entrera Regarde nous, regarde les fauves  Et les moutons qui nous composent Tu vois, tu vois comme moi Combien le jour qui vient en impose Qu’il s’organise qu’il se dépose En un millier de choix Un millier de choix Si l’amour court à travers terre Poursuivons-le  Poursuivons l’amour Et quand nous ouvrirons les yeux  Le monde entier Y entrera Au milieu de tant d’hypothèses  Qui peut seulement se dire à l’aise pas moi - aucun de nous je crois Le monde est sourd, la vie est confuse J’accepte  - tu refuses Pourquoi ? Si l’amour court comme je l’espère Poursuivons-le  Poursuivons l’amour Et quand nous ouvrirons les yeux  Le monde entier Y entrera Pour que l’amour court à travers terre Poursuivons-le  Poursuivons l’amour Et quand nous ouvrirons les yeux  Le monde entier Y entrera
3.
La Cabine 03:26
LA CABINE Sur le bord vertical Des langues de l’ombre Je joue-gicle un peu Sur la corde à noeuds Quand le bateau boite en métal tangue Mon vague à l’âme vire au bleu La cabine La cabine est bancale Mon bocal est mental Mon amour un cheval A cheval mon amour Sur un cri sans égal La lune dilluve Je m’imbrique au jeu Comme je le veux Quand le bateau claque Quand le bateau claque et se big bang Mon vague à l’âme vire au bleu
4.
Mon nom 03:55
MON NOM Je suis l'étranger Et ça peut se voir Je ne parle pas Tout à fait comme toi Je viens de la plate-bande Ou les aubergines Se violacent dès l'aube Elles sont comme moi Tout terrifiés Nous avons été Repiqués sans nos racines Depuis nos radicaux Sont tout mous Tous nos fruits Touchent le sol Je suis l'étranger Comme l'eau de ton fleuve Et comme la cadence Que ta fille danse Ils m'appellent le brun À cause de mes mains Qui sont toujours noires Je trouve que c'est beau Mais moi je m'appelle Bruno À l'image de mon père Suivant une vague aveugle Qui ramène depuis mes aïeuls Le sens caché derrière mon nom Tout terrifiés Nous avons été Repiqués sans nos racines Depuis nos radicaux Sont tout mous Tous nos fruits Touchent le sol
5.
PAPIER MÂCHÉ Pas vu le temps passer Pieds et poings liés Malade à mes heures Chétive et chère à ton coeur Parce que je suis en vie Pieds nus je danse là Remarque bien que j’ai peur Shérif es-tu là ? Et parce que j’ai trop de peine Pitié - pitié Ma beauté ma douceur Chez moi dans une heure … Pas vu le temps passer Pieds et poings liés Maladroite à mes heures Chétive mais chère à ton coeur Parce que je suis en vie Pieds nus je danse là Remarque bien que j’ai peur Shérif es tu là ? Pâmons-nous, soyons brefs Puis étirons nos corps Marquons-nous « offert » Chérissons-nous Qui n’avons pas Perdu pied Partons s’il te plait Partons s'il te plait Marchons là-devant Chérissons-nous Qui n’avons pas pied
6.
Seule 02:59
SEULE Un seul Un compte à rebours Un seul Arrête le cours Un seul Suspend pour toujours Une heure A travers le jour Un seul Rejoint les contours Du coeur Nulle part entoure La peur Retient d'où ça sourd Un seul Un compte à rebours Entre nos têtes un gouffre Un gouffre où passe un fleuve Un fleuve où passe un pont Un pont où passe un homme Un homme où passe un trouble Un trouble Entre nos têtes un gouffre Un gouffre où passe un fleuve un fleuve où passe un pont Un pont où passe un homme un homme où passe un trouble un trouble Seule Un compte à rebours Un seul Arrête le cours Un seul Suspend pour toujours Une heure A travers le jour
7.
Oui 02:14
OUI A moi d’entrer dans le champs Si je veux Qu’on me remarque à l’écran Si je veux Qu’on me parle gentiment Je veux, je veux Qu’on m’écoute et qu’on me croit Qu’on m’invite encore une fois Je veux Qu’on me dise oui oui oui oui oui A toi d’entrer dans le champs Si tu veux Qu’on te remarque à l’écran Si tu veux Qu’on te parle gentiment Tu veux, tu veux Qu’on t’écoute et qu’on te croit Qu’on t’invite encore une fois Tu veux Qu’on te dise oui oui oui oui oui
8.
Au trop 03:19
AU TROP Au flot de la mer Au feu du désert Je dépense Aux os de la terre Au creux de la pierre Je dépense Aux maux de la chair Aux voeux des chimères Je dépense Au dos de la guerre Au lieu Sans réelle frontière Au pas - au trop Au beau des prières au bleu de l'éther Je dépense Aux sauts de mes nerfs Aux yeux de mes pères Je dépense Au gros des colères Au peu des poussières Je dépense Aux faux des lumières Au jeu Sans réel repère Sans réel repère Je dépense mon froid Je dépense ma joie Je dépense sans quoi Se consume ma voix Au pas - au trop Au galop
9.
LES OISEAUX BLEUS Je porterais Une couronne d’été Un long collier de perles Infimes et nacrées Une robe de flanelle Enfilée telle quelle Qui changerait Selon la lumière du ciel Je chercherais Je te chercherais Dans un élan de grâce Je t’inventerais En équilibre sur un pied Je virevolterais Par delà les mirages Et les ondes brouillées Puis je prendrais racine Sans parler ni faire signe Jusqu’à sentir le manque Et je m’arracherais Je chercherais Je te chercherais Dans l’infinie distance Je te capterais Il y aurait des flots d’oiseaux bleus Si tu veux Du vent chaud et beaucoup d’oiseaux bleus Je porterais Une couronne d’été Dans un éclat de danse Je t’embrasserais
10.
Brumes 03:17
BRUMES Imprévue Imprécise Tenue par quatre vents Revenue de terres promises A nos corps défendants La mémoire ment Meurt la mémoire Que de danses me dansent Obligée sur le fil Dans le jeu du silence Une phrase immobile La mémoire ment Meurt la mémoire Empoigner cette rêverie Tendre à tordre le coup La rire comme un fou La rire devant vous Devant
11.
Les vacarmes 03:51
LES VACARMES Il y a de l'eau dans les larmes Dans l'oeil au fond du puits Des lubies et du vacarme Du feu dans les esprits Il y a du feu dans les armes Du feu dans l'eau de vie Le tremblement les alarmes De la terre dans les cris Là bas quelle heure est il Est il encore temps ? Je glisse entre les lignes Ici maintenant Il y a de l'air dans les crânes Dans le souffle et l'oubli Des fantômes dans les âmes De l'eau dans l'homme et puis Il y a de l'eau dans les arbres Dans l’ombre sous la pluie Des racines sous le marbre De la terre dans le fruit Là bas quelle heure est il ? Est il encore temps ? Je glisse entre les lignes Ici maintenant Il y a du feu dans les larmes Dans l'oeil au fond du puits Il y a du feu dans l'étoile Dans le coeur de la nuit Dans l'envol dans les voiles De l'air dans l'infini
12.
LE COEUR DES HOMMES J’ai voulu voir le coeur des hommes Au plus près, J’ai voulu voir le coeur des hommes Quand vient le soir Et ses volutes de hasard J’ai voulu voir Si les hommes ont le coeur fait de muguet J’ai voulu voir le coeur des hommes Me suis cognée souvent Contre le coeur des hommes Ceux qui font le mort Qui n’ont ni raison ni tord Mais je voulais voir Si les hommes ont le coeur fait de muguet D’orties et de larmes J’ai voulu voir le coeur des hommes Me suis blottie souvent Dedans le coeur des hommes Les jours de gloire Fallait m’y voir Je voulais savoir Si les hommes ont le coeur fait de muguet D’orties et de larmes Il faut me croire Il faut me croire Je suis allée voir Le coeur des hommes est bien fait de muguet
13.
Banquise 02:27
BANQUISE Auriez-vous du feu ? Auriez-vous du lait ? J’ai besoin des deux Pour aller où je vais En trampoline Sans filet Etes-vous heureux ? Etes-vous en paix ? J’ai besoin des deux Pour aller où je vais En sourdine En secret Il y aura la glace et un astre d’or Une histoire qui dit toutes les autres Le vent et la place pour l’aube et l’aurore Une histoire qui dit toute la nôtre

credits

released May 26, 2017

license

all rights reserved

tags

about

SuperBravo Paris, France

En 2017, le son de SuperBravo illumine un 1er album autoproduit : “L’ANGLE VIVANT”.
Sur scène, le trio performe un répertoire
en suspension, entre pop et néo folk, se chargeant ici et là de couleurs psychédéliques et surréalistes.

LE NOUVEL ALBUM est en cours de mixage. Il sortira le 31/01/2020
... more

contact / help

Contact SuperBravo

Streaming and
Download help

Redeem code

Report this album or account

If you like SuperBravo, you may also like: